mardi 21 février 2012

AFIFC fête ses vingt ans




L’Association « Amitiés franco-indiennes de Franche-Comté » fête ses 20 ans…

Le 14 Février 2012, jour de la Saint-Valentin, et ce n’est certes pas un hasard…, c’est 20 ans de solide et fidèle amitié franco-indienne que fête notre association.

En effet, c’est le 14 Février 1992 que naissait « AFIFC » à  Montbéliard. Nous voulions, à l’époque, rendre à l’Inde, encore peu connue du grand public, les nombreuses marques d’amitié que nous avions reçues lors de notre séjour en Inde, en 1991, dans le cadre d’un échange scolaire avec un établissement de Delhi, 30 élèves de 3ème et d’une mission de 30  professeurs franc-comtois pour étudier les différents systèmes éducatifs dans ce grand pays. Nous aurons  l’occasion d’en reparler lors de la célébration que nous préparons pour le mois d’Avril 2012, dans le cadre de l’Assemblée Générale .

C’est une petite fête-surprise qui nous a réunis, au restaurant Ganesh à Montbéliard, quelques membres du Bureau et surtout les 18 voyageurs, adhérents à AFIFC, qui s’envoleront samedi 25 Février 2012 pour l’Inde, le Rajasthan et Jaipur en particulier où notre association-sœur « Indo-French Cultural Society » et l’Alliance Française, dirigée par notre chère amie     Dr Asha Pande, les accueillera. Ils y retrouveront  de nombreux indiens qui sont venus à Montbéliard pour les différents programmes d’échanges et d’accueils d’étudiants indiens. C’est avec beaucoup d’émotion que tous ces jeunes et moins jeunes indiens parlent de leur séjour à Montbéliard…

Ce n’est pas un hasard non plus si cette petite fête s’est passée au restaurant « Ganesh » autour d’un très bon repas indien … En effet, Fabien Duhaut, patron du restaurant, a fait justement partie d’un des échanges scolaires alors qu’il était en classe de BTS au Lycée du Grand-Chênois à Montbéliard. En rentrant, lui aussi très sensible à l’amitié franco-indienne qu’il avait ressentie, avait décidé de « faire quelque chose pour l’Inde »…

Et vive l’Amitié franco-indienne…






Aucun commentaire:

Publier un commentaire